Bienvenue chez Lootbox - La boutique spécialisée en jeux de rôles, jeux de société et matériel de modélisme

Frais de port offerts à partir de 60 € via Mondial Relay

5 % sur votre première commande avec le code FirstLoot

Un petit cadeau de bienvenue !

5 % de remise sur votre première commande avec le code

FirstLoot

Commencer la peinture de figurine - quel matériel pour débuter

Débuter la peinture de figurines et choisir son matériel

Paul Pampuri |

C'est une question à laquelle je dois répondre assez souvent, de personnes qui veulent se lancer dans la peinture de figurines (pour les wargames, les jeux de plateaux, où juste se faire plaisir en peignant de superbes figurines) : quel est le matériel nécessaire à acheter en premier ?

L'offre est pléthorique : de nombreuses marques différentes, avec des types de produits qui peuvent être très similaires et remplaçables ou bien totalement différents et qui donneront des résultats aux antipodes. Sans parler du fait que TOUT acheter au début est totalement impossible vu les coûts engendrés !

Pas de panique, votre collection de peintures et d'outils augmentera en suivant votre pratique et votre gain d'expérience. Ici on va vous guider sur les indispensables dont l'absence serait handicapante à vos débuts, et vous éviter les achats de produits dont l'utilité ne viendra qu'avec un peu plus de pratique. C'est parti !

Un cours de peinture de figurines pour débutants
Babel Ben lors d'une formation à l'utilisation d'un aérographe.

Dégrapper et monter vos figurines

Quelles soient en plastique, résine ou métal, il vous faudra quelques outils pour préparer vos figurines avant la peinture. A part dans le cas de certains jeux de société où les figurines sont monoblocs, il vous faudra la plupart du temps dégrapper (c'est à dire sortir les figurines de leurs grappes en plastique), ébarber (c'est à dire nettoyer les figurines des petites imperfections dues au moulage ou à l'impression dans le cas de la résine) puis assembler les pièces.

Pour couper et ébarber, mon indispensable c'est le couteau de modélisme ! S'il ne fallait en garder qu'un cela serait lui. Une pince coupante peut aussi être utile, car elle donne plus de force pour couper les supports les plus épais.

Pour finir, une lime fine de modélisme aide à nettoyer les pièces en complément de la lame de couteau dont on se sert pour gratter.

Quelle colle choisir pour assembler les éléments ?

Pour coller vos figurines, la colle cyano (dite "super glue") est un bon passe partout car cela permet de coller tous types de matériaux. Attention les doigts, à ne pas laisser entre les mains d'un enfant ! C'est pour moi la colle par défaut s'il faut en choisir une seule.

L'utilisation d'un spray accélérateur est facultative, mais aide pas mal. Cela permet d'accélérer la prise, et facilite donc grandement les phases de collage. 

D'autres colles spécifiques existent notamment pour le plastique. Cela peut être intéressant en complément si vous collez beaucoup de figurines en plastique.

Quelle bombe de sous-couche pour préparer vos figurines ?

La sous-couche a un rôle super important : elle va permettre à votre peinture d'adhérer à la matière de la figurine, qui est souvent trop lisse. C'est donc une étape indispensable ! 

Les peintures de sous-couche sont donc formulées spécialement pour cet usage et pour donner une bonne résistance dans le temps à votre peinture. Elles existent en pots pour une application à l'aérographe, mais le plus simple pour un débutant est d'utiliser des sous couches en spray.

Deux grandes écoles existent : sous couche noire et sous couche blanche. (Je ne parlerai pas de la sous couche gris ou "je ne sais pas choisir").

La sous-couche blanche permet d'obtenir une base claire. Son gros avantage est que les couleurs claires (jaune, blanc) vont facilement couvrir la sous couche et donner de belles teintes éclatantes sans avoir à multiplier les couches de peinture. Son problème : il faudra peindre l'intégralité de la figurine, car si on laisse du blanc dans les creux et zones difficiles d'accès de la figurine cela ruine l'effet de relief que l'on veut obtenir en peinture de figurines (creux sombres et reliefs clairs).

La sous-couche noire va permet d'ombrer naturellement les creux de la figurine, ce qui est parfait car c'est l'effet que l'on cherche à obtenir. Son problème est que les teintes claires comme le jaune auront du mal à la couvrir. Il faudra passer par de multiples couches, et pourquoi pas par des premières couches intermédiaires (par exemple brun puis jaune, ou gris puis blanc).

Et maintenant, quelle est la meilleure solution ? Aucune ! Ou plutôt les deux ! En effet la technique de la sous couche avec éclairci zénithal (ou pré éclaircissement) s'est généralisée depuis quelques années, et c'est celle que je pratique. L'idée est d'associer les qualités des deux couleurs : on fait d'abord une sous couche noire à la bombe, puis une seconde à la bombe blanche en venant par dessus (avec un angle de 45°). L'idée est de simuler la lumière qui éclaire la figurine par le dessus, d'où le nom de "zénithal". Ainsi on garde ainsi les zones les plus à l'ombre noires et les zones éclairées seront quant a elles grises voir blanches.

Le choix des peintures pour vos figurines

La peinture acrylique est l'idéal pour commencer : elle se dilue et nettoie à l'eau, sèche vite. Vous pourrez toujours vous amuser avez des peintures à l'huile ou de type enamel (laque) plus tard, car ces dernières offrent des effets super intéressants (weathering, etc) mais chaque chose en son temps !

Il y a maintenant deux écoles sur laquelle orienter un débutant :

  • La technique "contrast"
  • La technique classique

Peindre avec des peintures Contrast

La gamme Constrast est une innovation de chez Games Workshop, et de nombreux autres fabricants ont depuis créé des équivalents : Deep Shade chez AK Interative, Speedpaint chez Army Painter, Xpress color chez Vallejo... 

Le principe de toutes ces gammes est d'avoir un effet dégradé naturel, avec une viscosité qui permet d'ombrer les creux et donc d'obtenir du relief en un seul passage. C'est donc une super solution pour ceux qui veulent une figurine au résultat correct en un minimum de temps ! De plus la peinture contrast peut aussi être utilisée dans le cadre de la méthode classique où l'on va assombrir et éclaircir à l'aide de plusieurs couches de couleurs différentes.

Les peintures de type contrast marchent d'autant mieux que l'on a réalisé une sous couche zénithale avant.

Peindre avec la méthode classique

L'idée est toujours d'accentuer le relief en ombrant les creux et en éclaircissant les arêtes. C'est super important à cette échelle car cela améliore la lisibilité de la figurine.

En terme de peinture, cela veut souvent dire que l'on ne pas juste peindre du rouge, mais plutôt :

  • Une rouge sombre comme base
  • Un rouge en couleur principale qui recouvre une bonne partie de la précédente
  • Un rouge très clair (voir orangé) pour éclaircir les arrêtes et zones les plus lumineuses.

L'utilisation des encres permet d'assombrir facilement, notamment les zones à la texture très marquée (cotes de mailles, fourrures, etc). Si l'on utilise une encre pour assombrir, on simplifie la méthode car cela devient :

  • Couleur de base
  • Encre pour assombrir
  • Couleur pour éclaircir

Cette méthode de peinture a l'air plus longue que la contrast, mais c'est une technique importante à maitriser pour progresser ensuite dans la peinture de figurines. 

Cela explique notamment pourquoi la plupart des peintres ont plusieurs pots de chaque couleur : il ne s'agit pas seulement de varier les teintes, mais surtout de pouvoir éclaircir et assombrir facilement chaque couleur.

Il y a trop de références de peintures ! Que prendre pour commencer ?

Maintenant que l'on a exposé les bases de la peinture avec la méthode contraste ou la méthode classique, que faut t-il acheter ? Les gammes sont très larges avec de nombreuses teintes très proches et on peut s'y perdre. 

Il faut déjà se rappeler que l'on peut obtenir n'importe quelle teinte en mélangeant des couleurs ! Ce n'est donc pas la peine de tout acheter, vous pouvez recréer vous-même vos couleurs grâce à des mélanges. Je dois préciser que l'on est quand même plus à l'aise dans les mélanges avec un petit background artistique et un peu d'expérience dans la théorie des couleurs. Dans mon cas je préfère disposer d'un nuancier de plusieurs pots sous la main, c'est plus simple de retomber sur les mêmes teintes lors de la peinture d'une armée. Mais c'est une solution qui existe pour les plus dégourdis d'entre vous !

La gamme acrylique 3Gen d'AK contient environ 250 teintes, le nuancier est donc très fourni. Mais pas de panique il existe des set thématiques pour vous orienter au début. Chez AK ma préférence va au kit starter de Jose Davinci ou encore celui-ci plus orienté vers les teintes chaudes.

starter set de peinture ak 3gen

Les encres sont utiles, je vous conseille une encre brune et une noire, que vous pourrez compléter par la suite selon les couleurs que vous allez peindre le plus. L'encre marron est un vrai passe-partout que l'on peut utiliser pour ombrer beaucoup de teintes, je vous conseille donc d'avoir un pot d'Agrax Earthshade de chez GW ou son équivalent 

Comment choisir ses pinceaux

Attention, c'est le paragraphe stratégique ! Quelques rêgles d'or :

Il y a une vraie différence entre un pinceau bas de gamme et un haut de gamme en poil de marte. Ce dernier va conserver la qualité de sa pointe bien plus longtemps, et vous faciliter ainsi la vie. Le coût d'un tél pinceau peut paraitre prohibitif, mais il va durer bien plus longtemps, surtout si vous apprenez à le conserver !

Si vous êtes un vrai débutant il est bien sur tout à fait ok de commencer avec un pinceau d'entrée de gamme pour ne pas mettre 15 € de suite dans l'outil. Mais gardez en tête que sa qualité a un impact sur la facilité avec laquelle vous peignez, et pensez à rapidement tester un pinceau de meilleure qualité !

Ne prenez pas un pinceau trop petit ! Il est tentant de prendre un tout petit pinceau (Double zéro car exemple) en se disant que cela va faciliter la peinture des détails... le problème est que ce petit pinceau dispose d'un petit réservoir, et que la peinture va donc très rapidement sécher, qu'il faudra le recharger tout le temps ce qui est pénible. En vrai ce qui compte c'est la forme de la pointe ! Un pinceau taille 1 ou 2 sera très bien pour 90 % de la peinture d'une figurine, y compris les petits détails.

Il est conseiller d'utiliser pour les brossages à sec des pinceaux pensés pour. Ils sont peu couteux et vraiment efficaces !

Comment préserver ses pinceaux ?

Ne les conserver pas la tête en haut ! Gardez bien le petit cylindre plastique de protection, il vous permet de garder le pinceau la tête en bas sans appuyer sur la pointe. Garder le pinceau la tête en haut c'est faire ne sorte que l'eau descende dans la virole, à la "racine" des poils cause donc des dégâts à ce niveau.

Préservez votre pinceau principal des taches ingrates ! Essayez d'avoir des pinceaux spécifiques pour le brossage, l'application de colle PVA ou autre tache grossière et qui pourrait abimer votre pinceau principal. 

Faire des socles de figurines facilement

Beaucoup de joueurs ont une mauvaise habitude : une fois la peinture de leur figurine terminée, ils vont négliger le socle car ils sont heureux d'avoir terminé le principal. C'est une erreur ! En effet le socle contribue énormément au rendu visuel de votre figurine et donc de votre table de jeu ! Comme on voit la table "par le dessus", la surface plate du socle est presque plus importante pour nos yeux que la figurine. Cela veut dire qu'il vaudrait passer passer un tout petit peu moins de temps sur la figurine elle même et un peu plus sur le soclage pour au final gagner énormément sur le rendu global. Et il faut penser que les techniques de soclage sont très simples, bien plus que de peindre des détails sur de petites figurines ! A vous d'essayer !

La clef pour réussir un socle c'est de casser l'uniformité et utiliser plusieurs textures différentes : sable, terre, rochers, végétation, débris et déchets... Inspirez vous de l'environnement !

L'utilisation de sable à utiliser avec de la colle PVA est une bonne méthode, il peut ensuite être peint. Je vous conseille de varier de textures avec quelques gravillons, pourquoi pas des brindilles, et surtout d'ajouter quelques touffes d'herbes.

Il existe beaucoup de produits texturés intéressants pour les socles. S'il fallait un acheter qu'un, je dirai qu'une peinture à effet de sol craquelé est super intéressante car elle complète bien du sable, tout en ayant un rendu au top.

Pourquoi vernir vos figurines ?

Une étape importante avant d'utiliser vos figurines pour vos parties : vernissez les ! Les manipulations à la main, les chocs, et la mousse des mallette de rangement va rapidement abimer votre peinture, surtout sur les figurines en métal. Je vous recommande chaudement de passer une ou deux couches de vernis ! Je préfère pour ma part un vernis mat, n'aimant pas trop les finitions brillantes, mais cela peut être intéressant d'utiliser un vernis brillant ou satiné dans certains cas.

La pose du vernis se fera très bien au pinceau au début, puis vous pourrez ensuite évoluer sur des bombes de vernis ou une application à l'aérographe.

Une lampe de qualité

Dernier point souvent négligé par les débutants : une bonne lampe est vraiment un atout important pour votre confort de peinture. Il y a des lampes dites "lumière du jour" dispos à environ 30 € sur le net, je vous le recommande fortement cela m'a beaucoup aidé !

Le récap du kit indispensable pour vos figurines

Bonne peinture à vous ! J'attends les photos de vos réalisations dans vos commentaires !

Laissez un commentaire

Veuillez noter : les commentaires doivent être approuvés avant d’être publiés.